mardi 4 décembre 2018

Souvenir d'Aincourt

WIP - Lire "Un paquebot dans les arbres" de Valentine Goby et imaginer Aincourt, son sanatorium aujourd'hui abandonné et délabré. Les étudiants, par divers ateliers exploratoires, reconstruisent cette image manquante, nous représentent leur imaginaire de ce lieu.

dimanche 25 novembre 2018

Atelier danser _ dessiner

Adeline Lerme a fait de nouveau danser les corps & la main aussi s'est mise à danser!


Atelier Chantier _ Lumière / jour UN

Lundi 19 novembre, Thierry Charlier (régisseur de la compagnie Fêtes Galantes) est venu rencontrer les Tale STD2A et les BTS DE1.
Au programme
- Présentation des décors et du travail de mise en lumière du spectacle "Mass B" de Béatrice Massin.
- Ateliers_Découverte de la matière lumière.


dimanche 18 novembre 2018

Atelier DANSER avec Adeline LERME

Le premier atelier DANSER a eu lieu.
Rencontre avec Adeline LERME, artiste chorégraphe de la compagnie Fêtes Galantes.

"On marche : on occupe l'espace... on tourne... en ligne droite... le corps anticipe, le regard traîne... on le suit..."

























Puis, 3 verbes d'actions, marcher, glisser, chuter, dans les couloirs du plateau.
On le traverse, on danse!

mardi 30 octobre 2018

Rencontre avec Béatrice MASSIN autour du spectacle Mass B

Mercredi 17 octobre, avant de voir le spectacle Mass B au théâtre des Louvrais, les étudiants en BTS DE, les élèves en Tale STD2A et les élèves danses ont rencontré Béatrice Massin (chorégraphe).

Délicieuse rencontre qui nous a fait découvrir l'univers singulier de la chorégraphe et son approche de la matière "danse_baroque".
Première étincelle qui a continué de jaillir durant toute la représentation !

Merci pour cette formidable rencontre et surtout MERCI aux divers protagonistes qui gravitent autour du spectacle et qui ont offert cette jolie expérience dans nos corps.

Compagnie Fêtes Galantes Béatrice MASSIN

dimanche 9 septembre 2018

Et l'année 2018 _ 2019 commence

Les étudiants à la Roche-Guyon (95780) sur les bords de Seine



samedi 24 mars 2018

DE1 & DE2, projet professionnel et analyse paysagère ; fin d'année au lycée Camille Claudel



















Vendredi 23 mars, les étudiants du BTS design d'espace Camille Claudel ont parcouru près de 14km à travers le Parc Naturel Régional du Vexin français. L'occasion pour eux de découvrir et d'apprécier les paysages de cet espace situé aux portes de la métropole du Grand Paris. Le ciel était bas, la pluie fine, les bois humides, les chemins parfois inondés...
Un jour pas comme les autres, une expérience inédite qui entame un nouveau chapitre aussi, l'ouverture à la rentrée 2018 du  DNMADe  ESPACE Scènes et territoires : expériences pour les paysages de demain.

Vendredi 13 avril, les étudiants ont eu la chance et le plaisir d’assister à un cours de Dominique Oudot, professeur d’histoire-géographie au lycée Camille Claudel, docteur en géographie de l’université d’Angers (géographie urbaine et sociale). Un nouvelle étape dans l’étude et l’analyse de ce rapport particulier entre la Ville Nouvelle et le Parc Naturel Régional.



Depuis 2009, le BTS design d’espace a choisi d’ancrer ses projets dans le département du Val d’Oise, et plus particulièrement dans le périmètre du Parc Naturel Régional du Vexin français. Les projets que nous proposons permettent de considérer les contextes à différentes échelles. Au-delà de la proximité géographique des sites étudiés, c’est pour ses qualités patrimoniales, qu’elles soient paysagères ou bâties que ce contexte est remarquable. Le patrimoine n’est pas qu’un simple objet à valoriser, il ne s’agit pas seulement de considérer que toute pièce historique peut faire projet, mais il s’agit de comprendre que le patrimoine, du plus distingué au moins considéré, est aussi un objet de connaissance du territoire. C’est un outil de compréhension de son évolution, des réglementations, des implantations, des mouvements. À ce titre, la situation dans le territoire du Vexin et de l’agglomération de Cergy-Pontoise est évidemment associée aux transformations actuelles liées au Grand Paris et finalement de tous les phénomènes d’urbanisation des principales métropoles dans le monde. Si la formation du lycée Camille Claudel vise à encadrer et former de futurs designers, ceux-ci doivent aussi comprendre et se questionner sur le territoire dans lequel ils évoluent et dans lequel leur travail s’inscrit. Il ne s’agit plus de considérer Cergy comme une simple étape de banlieue, mais comme un territoire singulier de la métropole du Grand Paris.

Merci à tous les étudiants pour leur énergie tout au long de cette journée!